Accueil > Témoignages > Signal faible et e-réputation

Signal faible et e-réputation

Les signaux faibles, concept incontournable pour les acteurs de l’intelligence économique et dont la détection demeure un véritable avantage concurrentiel pour tout type d’organisation, ont occupé une place centrale lors de ma période d’apprentissage au sein de l’agence bordelaise Web Report.

Déceler ces informations précoces, parfois bien difficiles à recouper, permet à une structure de prendre des décisions stratégiques, mais surtout de faire preuve d’un meilleure réactivité face à la multiplication des informations présentes en interne et en externe. Sur le net, elles sont noyées entre les affirmations des experts et les commentaires des témoins. La démultiplication des points d’accès à l’information, eux-mêmes complexifiés par la frénésie du participatif, ralentit pour de nombreuses structures la détection de signaux faibles.

La notion d’e-réputation est indissociable des apports et des limites (de plus en plus observables) du web 2.0. L’anticipation des ruptures – opportunités ou menaces – est aujourd’hui facilitée par le l’émergence d’outils de veille paramétrables et évolutifs. L’agence Web Report a décidé de se lancer dans le développement d’un outil de détection de signaux faibles à destination des entreprises, en prenant en compte le temps réel.

En plus du développement technique, il s’agit d’un réel projet pluridisciplinaire : info-documentation, linguistique, rédactionnel,etc. L’intervention humaine, suivant une méthodologie affinée avec l’apprentissage propre à l’outil et à ses opérateurs, assure la vérification de l’information détectée avant sa diffusion au client.

Béatrice Lajous

Catégories :Témoignages
  1. octobre 12, 2010 à 1:00

    Très bon article! Le bouche à l’oreille peut se reproduire tellement rapidement sur Internet – on l’a vu la semaine dernière avec le cas de Gap. Gap a changé son logo lundi dernier, et déjà une semaine plus tard ils ont déjà repris le vieux logo suite aux cris des internautes. Ils ont été très réactifs et évidemment à l’écoute et ainsi ont peut-être évité une crise.

    Une intervention tout à fait humaine, en tout cas, non? 🙂

    Michelle @Synthesio

  1. octobre 11, 2010 à 1:14
  2. octobre 12, 2010 à 7:58

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :